Le numérique au service de l’amélioration continue dans l’industrie.

amélioration continue

Le numérique au service de l’amélioration continue dans l’industrie.

Améliorer votre Productivité de 20 à 30 % tout en valorisant vos équipes opérationnelle c’est possible.

 

Générer plus de valeur avec l’ensemble des ressources dont vous disposez. En somme, produire mieux, offrir un meilleur service à vos clients devient nécessaire mais n’en demeure pas moins difficile à réaliser.

 

Autrement dit, à l’heure où les nouvelles technologies offrent de multiples opportunités, améliorer l’ensemble de vos processus opérationnels devient une nécessité pour rester compétitifs.

 

Alors, comment le numérique peut-il vous aider à activer les bons leviers, pour atteindre l’excellence opérationnelle, tout en augmentant l’investissement de vos équipes ?

 

Traquer et supprimer le gaspillage pour gagner en productivité

 

L’amélioration continue, le lean management en anglais, regroupe l’ensemble des perfectionnements mis en oeuvre pour maximiser la productivité d’une entreprise. Pilier de la méthode KAIZEN, cette approche implique une nouvelle organisation.

Cette approche, tournée vers les processus,  tend à éliminer toute forme de gaspillage. Améliorer constamment les délais, les coûts, la productivité sur l’ensemble de la chaîne opérationnelle pour d’accéder à un niveau de production optimisé.

Toutefois, cette méthode implique une réelle flexibilité dans les méthodes de travail et les outils sur l’on y associe.

 

Amélioration progressive : avancer pas à pas

 

Dans une démarche d’amélioration continue, les évolutions sont minimes mais constantes. Les problèmes sont améliorés de manière progressive dès lors qu’ils ont été identifiés et acceptés. Les opérationnels auront plus tendance à rejeter le changement si il est brutal.

 

En opposition avec l’innovation, qui induit une rupture avec l’existant, la démarche d’amélioration continue vise à réaliser de petits ajustements de manière constante afin d’améliorer la performance. Cette approche bien que peu coûteuse, puisqu’elle repose sur les moyens existant dans l’entreprise, n’est efficace que si elle est pratiquée de manière constante.

 

Peu à peu, les actions d’amélioration changent de dimension et s’étendent à l’ensemble d’un atelier puis à plusieurs ateliers. Ils remontent ensuite tous les niveaux pour s’appliquer à toute l’entreprise.

 

Le digital au service de l’amélioration continue  —  Les étapes pour l’intégrer

 

Pour être efficaces, les actions d’optimisation sont mises en oeuvre en quelques heures, quelques jours et non pas en plusieurs mois, voir années.
Alors comment mettre en place une politique d’amélioration continue efficace en maximisant tous vos processus opérationnels ?

 

Chez Flexio nous fournissons à nos clients les outils numériques et l’accompagnement nécessaires pour qu’ils réussissent en 4 étapes.

 

1. AUDITER et PLANIFIER

 

  • Le client identifie une douleur, aussi petite soit-elle (perte de temps, ressaisie, etc.). Cette dernière constitue le point de départ de sa démarche d’amélioration continue. Les équipes terrains (responsables qualité, maintenance, production etc.) doivent participer à l’identification du problème.
    Objectif ici : Eliminer cet irritant en s’appuyant sur l’expertise des opérationnels

 

  • Puis le client mesure la performance actuelle de ce processus avec des indicateurs chiffrés. Parmi les indices, on détermine le ou les plus importants et on y associe un objectif à atteindre (gagner 1 heure par jour sur une tournée de maintenance, supprimer les documents papier pour les audits qualité…)

 

 

2. TESTER

 

  • Phase d’action, dans laquelle, les équipes, accompagnées par nos experts co-construisent leurs applications métier.

 

  • Les équipes opérationnelles, testent les outils en situation.

Eprouver les applications en temps réel permet de les améliorer si elles ne répondent pas complètements aux objectifs fixés en amont. La solution Flexio a été conçue pour simplifier cet exercice.

 

3. MESURER

 

  • S’assurer de la réalisation des actions décidées en amont

 

  • Mesurer de nouveau l’indicateur choisi afin d’évaluer les gains et les possibles ajustements à effectuer.

 

4. ITÉRER

 

  • Les objectifs fixés ne sont pas atteints : le client analyse les actions et les ajuste.
    Puis il enclenche à nouveau le procédé, jusqu’à ce que les résultats soient à la hauteur des attentes  déterminées en amont.

 

  • Si l’objectif est atteint, d’autres services appliqueront la méthode,  en reprenant le même cheminement et en adaptant les objectifs, les actions et les outils correspondants.

 

Cette approche permet de capitaliser d’un service à un autre pour atteindre plus rapidement des performances globales dans l’entreprise.

Flexio est une solution unique qui permet d’optimiser vos activités industrielles en digitalisant tous vos processus. Cette solution globale répond aux besoins de traitement des données de vos services opérationnels pour améliorer votre productivité.

Découvrez comment Flexio peut vous aider à développer ou initier l’amélioration continue dans votre entreprise : demandez une démo.

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website